Ne manquez pas cette souscription jusqu'au 15 novembre 2017

jeudi 27 août 2015

La future machine MinitrainS : il est encore temps de voter !

Encore quelques semaines pour participer au choix du modèle typiquement français qui sera produit par MinitrainS. Faites votre choix parmi les cinq modèles ci-dessous et envoyez-le nous par mail à 


contact@voielibre.com

1) La 030T Decauville Type 17, conçue pour le Génie au Maroc puis employée par l'artillerie durant la Grande Guerre et dans de nombreuses industries :

(Photo Georges Mangin, collection D. Oberlin)

2) La 030T Kerr-Stuart "Joffre", construite pour l'artillerie en Grande-Bretagne sur les plans de la Type 17 Decauville :


(Photo Georges Mangin, collection D. Oberlin)

3) Le Locotracteur Billard T50D, réalisé à quatre exemplaires pour la sucrerie de Pithiviers par la firme de Tours :

(Photo Jean-Louis Rochaix)

4) Le locotracteur Billard T75, version militaire du précédent et étudié pour le service de la ligne Maginot :


5) Le locotracteur Schneider LG3, construit pour le service de l'artillerie durant la Grande Guerre :

 
(Photo Georges Mangin, collection D. Oberlin)

N'oubliez pas, votez à contact@voielibre.com

jeudi 20 août 2015

La voie étroite même en vacances (3)

Il pleut un peu depuis deux jours. C'est un temps pour faire avancer les kits et les réseaux. C'est également un temps pour faire quelques recherches sur Internet pour trouver l'origine et la raison de cette voie bizarre...

Un blogueur local propose une utilisation militaire en lien avec la poudrière de l'Île des Morts située à quelques encablures. Bof, pas convaincant.

Petit tour par les photographies aériennes anciennes, mises à disposition par l'Institut géographique national sur son site Géoportail
Sur les campagnes anciennes, de 1929 à 1952, aucune trace de la voie et l'endroit est une mosaïque de champs cultivés. La piste militaire semble sans issue...

Par contre, la campagne 1968 est plus intéressante : L'île du Renard, puisque c'est sont nom, est maintenant entourée de plantations de pins maritimes. Des bâtiments occupent la pointe et les champs ont été rassemblés en une vaste pièce de terre unique.

 (c) IGN/Géoportail

Et si on regarde de plus près la pointe, on peut voir la pointe qui démarre dans le jardin de ce qui semble être un treuil et qui va se perdre dans l'eau. On distingue d'ailleurs fort bien le wagonnet à côté du canot. De là à penser que cette voie, installée vers 1960, servait à mettre un canot à l'eau, il n'y a qu'un pas !

(c) IGN/Géoportail

Un joli thème pour un micro-réseau

mardi 18 août 2015

La voie étroite mêmee en vacances (2)

N'écoutant que sa conscience professionnelle, la rédaction de Voie Libre est donc revenue à basse mer pour se rendre compte et vous rendre compte par la même occasion. Et que croyez-vous qu'elle trouvât ?





La voie continue quelques dizaines de mètres sur la grêve vers le bas de l'estran.

dimanche 16 août 2015

La voie étroite même en vacances

Ne dites pas à votre femme que vous partez à la chasse aux vestiges, elle croit que vous êtes partis à la pêche aux bigorneaux... ou en train de ramasser des myrtilles si vous êtes à la montagne. On trouve encore partout les restes d'installations à voie étroite plus ou moins vastes. Il suffit de se documenter un peu et de partir en chasse hors des sentiers battus. J'en veux pour preuves ces quelques clichés réalisés cet après midi dans la Presqu'île de Crozon. La voie de 60, des éléments Péchot, part du haut de la plage et plonge littéralement dans l'eau. À marée basse, je retournerai voir s'il y a une locomotive au bout :




Et les dauphins étaient en rade de Brest juste pour le plaisir ! C'est plus dur à voir quand on ramasse des myrtilles !